Pascale Lavache Signature

Mon blogue / My Blog

Thème: Lingerie

Cette journée-là, je faisais les boutiques avec ma copine, étant donné que nous avions une soirée thématique (oui encore une autre, je sortais souvent dans mon jeune temps ); le thème de la soirée : lingerie. Pas besoin de vous dire à quel point j’étais angoissée de laisser paraître un léger bout de peau, de dévoiler mon côté sexy et désirable.

Nous avions fait près de 7 ou 8 magasins, mais toujours sans succès. Évidemment ma copine, avec son corps parfait, avait trouvé son ensemble qui lui faisait comme un gant, dès notre arrivé au centre d’achat.

J’étais épuisée et franchement découragée de ne pas être en mesure de trouver un «outfit » pour la soirée. Rien ne me faisait!

Est-ce que j’étais dans ma semaine? Non.

Est-ce que j’avais trop mangé? Bien sûr que non (qui mange avant d’aller magasiner?!?!?)

Je devais me rendre à l’évidence : j’avais pris du poids…beaucoup de poids. Je n’entrais plus dans les tailles dites « normales ».

Dans la cabine d’essayage, je me suis assise sur le minuscule siège qui s’apprêtait à s’effondrer sous mon poids devenu littéralement insupportable.

Et là, j’ai pleuré.

J’ai pleuré en silence dans cette cabine qui devenait étouffante.

J’ai pleuré en regardant mon reflet dans ce miroir qui grossissait tout ce que je n’aimais pas chez moi : mes hanches, mon ventre, mes cuisses, mes bras. Tout!

Ma copine qui m’attendait à l’extérieur de la cabine ne comprenait pas pourquoi je prenais autant de temps à essayer quelques morceaux de vêtements, elle ne saisissait pas ce que je vivais. Elle ne pouvait pas comprendre que je me sentais complètement découragée et détruite par le fait que je ne portais plus la même taille. Que ces quelques kilos venaient d’anéantir ma vie! J’exagère à peine! Je ne savais pas quand et comment je les avais pris, mais j’aurais tout donné pour les perdre!

Je me mentais à moi-même bien sûr; je savais déjà depuis plusieurs mois que j’avais laissé exploser mon tissu adipeux, en mangeant mes émotions, mais je me refusais à y croire. Cette fois-ci, les kilos en plus que j’avais accumulés étaient fatidiques! Je n’avais pas seulement changé de taille, mais là je devais me résigner à franchir les portes des magasins "tailles plus".

Impossible voyons. Moi… JAMAIS!

Je préférais plutôt porter des « leggins » tous les jours, et ce jusqu'à ce que je perde ces foutus kilos.

Finalement, je ne suis pas sortie cette soirée-là… J’ai mangé mes émotions.


jumpsuit 1_edited
DSC_0379_resized
DSC_0552_resized
DSC_0640_resized_edited

© 2016 Pascale Lavache. All Rights Reserved.

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon